An dre-Lien / La Voile

  • Ar CM2 divyezhek o deus graet dre lien e klub ar vor eus Kleder. Pleustret o deus katamaran, kanoe kayak, dizoleiñ an arvor hervez an amzer.                      Les CM2 bilingues ont pu aller à la voile au club nautique cléderois. Ils ont expérimenté le catamaran, le canoé kayak, découverte du littoral suivant la météo.

Les élèves partagent leur sentiment sur la voile (en français ou en breton): 

An dre lien a zo plijus din peogwir deskiñ a ran c’hatamaran, kayak… Plijus eo c’hoari en dour.

Mais des fois, ça ne me plaît pas parce qu’on a le stress sur le bateau! Quand le bateau à moteur passe à coté de nous on reçoit plein d’eau! J’ai trop peur quand on fait le départ car j’ai peur de ne pas monter au bon moment.

An dre lien a zo plijus din peogwir ur c’hatamaran zo plijus din-me an dour zo o tremen war ur c’hatamaran.

Mais des fois, ça ne me plaît pas parce que vendredi 18 juin il y avait trop de courant et on n’a pas pu aller sur sur l’eau. Nous les cm², des fois, sur l’eau ont stress. Par exemple le 11 juin, on a eu peur parce que il y avait du brouillard sur toute la plage et du coup Mikael notre prof de voile nous a arrêté sur la plage à cause du brouillard.

La voile ça me plaît car c’est marrant ! Les cabines sont pratiques. Le kayak, c’est cool car le bateau est en forme de banane ! Il y a même des insectes (logique). Il y avait des mouches, une coccinelle et Jean-Eude l’escargot 🙂 . C’est rigolo !

Met ar wechou, n’eo ket plijus peogwir Malek en deus lazaet Jean-Eude !! Met ur wech, kouezhet on eus ma c’hayak 🙁  !! 1 gwech, 2 gwech, aon m’eus bet ! Met hir zo an amzer war ar c’hatamaran.

La voile me plaît parce que c’est trop bien et qu’on a appris à en faire avec Mickaël. Et on a fait du bateau à moteur, et c’était trop bien parce qu’ il y avait un peu de houle et du clapot.

Met ar wechoù n‘eo ket plijus peogwir graet hon eus kayak ha tom ‘meus bet. Pa oa fall an amzer, Eric en deus graet un gentel war ar mor.

La voile, ça me plaît parce qu’on fait catamaran la plus part du temps. On a appris à partir, à s’arrêter, à monter un catamaran, etc. J’ai pas encore eu peur en kayak . Au début c’est un peu dur mais ça va après on a appris à démonter et on a fait une course pour monter et démonter le catamaran, on a fait le nœud de huit et pour le palan pareil.

Met ar wechou, n’eo ket plijus peogwir n’eus ket bet dre lien, peogwir e oa kalz houl.

La voile, ça me plaît parce que c’est divertissant. Parce qu’on apprend sur la plage et y compris sur les bateaux. Ceci est bien, parce qu’on peut enlever le masque et passer du temps avec nos amis. Et c’est relaxant, parce que je passe du temps sur la mer et que la mer c’est bien.

Met ar wechou, n’eo ket plijus peogwir eo ar poelladennoù diaes hag an dre lien zo skuizhus.

Découverte des nids!

Aujourd’hui, nous avons découvert deux nids d’oiseaux. Un se trouvait à l’école et l’autre a été apporté par Thaïna.

Voici ce que nous avons vu:

des brindilles, de la paille, du plastique, de la mousse, des plumes, de l’herbe, de la ficelle, de la laine…

Nous avons pris conscience à quel point la construction d’un nid représentait un énorme travail!!!

 

Distro-skol katell

Labouret hon eus war al levr « Distro-skol Katell » a oa bet profet d’ar skol gant DivYezh Kleder. Krouet hon eus ur film chakod: ar skolidi o deus kemeret fotoioù kemeret gant playmobile ha tresadennoù ar skolidi ; ha lennet eo bet a-vouez uhel istor al levr.

« En classe, nous faisons un nouveau projet qui parle de la rentrée des classes. Nous faisons avancer des playmobiles et nous prenons des photos pour animer le personnage de l’histoire. C’est par groupe de trois en breton. Pour le fond, on utilise des dessins d’art plastique (avec Ronan). On a aussi enregistré les voix des élèves de notre classe pour faire un mini-film. L’héroïne est Katell, c’est une maîtresse d’école qui va à l’école. Et pendant son petit voyage, il lui arrive des choses mystérieuses. Tout ça, pour arriver en classe ! »

Les élèves de la classe

Le théâtre à l’école

En ce moment, dans ma classe, nous faisons du théâtre. Nous avons chacun un rôle et on rit aux pièces que l’on apprend, pas par cœur mais au moins jusqu’à bien les parler et faire exprimer les sentiments des personnages que l’on nous a attribués.

J’adore le théâtre, car on travaille en groupe et c’est amusant. Il y a des gestes. Il faut aussi apprendre son rôle (mais pas par cœur) et le revoir à l’école.

Ça me plaît car il y a des textes drôles.